RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Kateri et le corbeau

Roman psychologique

Kateri et le corbeau

Boivin, Rollande (1942-)



Bayard Canada,©2019.120 p.
Première parution 2019.

Dewey C843, LO 51766, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782897702083
Format ePub : 9782897702090
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
6

 

Lecture dans toutes les disciplines

S2

 

Chapitre thématique

Prendre conscience de l’histoire des peuples

Pistes d'exploration

S'informer

Approfondir ses connaissances sur les communautés autochtones du Québec en s'informant sur les déportations dont elles ont été victimes au fil du temps.

Discuter

Au cours d'une discussion, répondre à la question « À qui appartient la terre? », en expliquant son point de vue.

Enrichir son monde intérieur

Réfléchir aux chagrins ou aux pertes que la réincarnation permettrait d'apaiser chez soi.

Découvrir les richesses du texte

Commenter la forme narrative originale du roman en indiquant ce que cette écriture rythmée, inscrite en vers, suscite chez soi.

Mots-clés

Roman psychologique, Amérindiens, amour (couples), Autochtones, chasse et pêche, croyances, déportation, deuil, métamorphoses, portée historique (années 1930), Québec (Saguenay-Lac-Saint-Jean), racisme, récits initiatiques, réincarnation, retrouvailles, situation dramatique, textes intimistes, textes poétiques

Commentaire descriptif

En plus des rudes conditions de l’hiver québécois, Kateri et sa famille subissent les effets des coupes à blanc sur leur environnement. Les hommes blancs s’approprient une part de plus en plus grande de leur territoire et la nourriture devient difficile à trouver. Alors que le destin de sa communauté est bouleversé, Kateri découvre l’amour et apprivoise le deuil. Ce roman raconte la déportation d’une communauté ilnue du Saguenay au milieu du vingtième siècle. Les croyances et les traditions de cette communauté de l’Île rouge y sont décrites avec réalisme et simplicité. Rythmé par les saisons, le récit intimiste met en scène une adolescente qui parvient à traverser des deuils successifs grâce au courage que lui insufflent ses proches, métamorphosés en animaux. En cela, le récit rappelle une légende algonquienne dans laquelle la réincarnation joue un rôle central. Ponctuée de mots ilnus, la narration au présent se compose de phrases courtes, rythmées et imagées, inscrites en vers. L’attente, les retrouvailles et les disparitions jalonnent le parcours identitaire de Kateri, une adolescente passionnée et combattive qui oppose au racisme et au mépris dont les siens sont victimes la valorisation de sa culture ilnue. (Note : 07-06-19 Dans le roman, on parle bien de culture ilnue et non pas innue. Les Ilnus sont des Montagnais du Lac-St-Jean alors que les Innus sont de la Côte-Nord.)


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres