RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Maman veut partir

Roman psychologique

Maman veut partir

Bécotte, Jonathan 



Leméac jeunesse,©2018.208 p.
Première parution 2018.

Dewey C848, LO 51135, SDM B801841, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782760942318
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
6

 

Chapitre thématique

Exprimer ses émotions et ses sentiments

Pistes d'exploration

Mettre en scène

Lire des extraits des poèmes à haute voix afin de mettre en lumière leur langue à la fois imagée et proche de l'oralité.

Écrire et créer à son tour

Raconter à son tour un souvenir d’enfance sous forme de poème. Y intégrer des références à la vie quotidienne et à la culture populaire d’alors.

Découvrir les richesses du texte

Relever certains indices au sein du texte qui permettent d’inscrire le récit dans le Québec des années 1990.

Mots-clés

Roman psychologique, amour (famille), deuil, divorce et séparation, enfance, figures de style (métaphores), intérêt de la narration, maladies, mort, narration au « je », relations mères-fils, souvenirs, textes poétiques, vie quotidienne

Commentaire descriptif

Dans ce texte émouvant, un narrateur marqué par le départ de sa mère lorsqu’il était petit revisite une sélection de moments phares de sa vie d’enfant au début des années 1990. Chaque chapitre prend la forme d’une courte suite poétique en vers libres non rimés. À la manière d’instantanés, ces poèmes rendent compte de plusieurs épisodes significatifs de l’histoire familiale du narrateur, une histoire façonnée par l’amour parental et les bonheurs simples. Or, les aléas de la vie finissent par avoir raison du bonheur de la mère, qui décide un jour de demander le divorce. De ce fait, si les poèmes de la première moitié du roman reflètent essentiellement l’innocence de l’enfant, sa confiance et sa complicité avec sa mère, ceux de la seconde moitié insistent davantage sur les déchirements ressentis par l’enfant bouleversé par l’absence de sa mère. À travers le récit de souvenirs intitulés « Le parc des canards », « Camping », « Le matin de Noël », « Un été à Wildwood », etc., le narrateur pose un regard tendre et mélancolique sur l’enfant qu’il était à l’époque. Écrits dans une langue familière aux images surprenantes, les poèmes à l’ambiance pudique et douce-amère intègrent de nombreux clins d’oeil à la vie quotidienne et à la culture populaire de la fin du 20e siècle.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres