RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Le cheval qui galopait sous la terre

Roman psychologique

Le cheval qui galopait sous la terre

Dedieu 



Thierry Magnier,©2017. Coll. Petite poche, 40 p.
Première parution 2017.

Dewey 848, LO 51074, SDM B731289, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9791035200718
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
5 5.2 5 5

 

Chapitre thématique

Réfléchir au sens de la vie

Pistes d'exploration

Écrire et créer à son tour

Imaginer une suite à l'histoire en empruntant le point de vue du garçon, du cheval ou d'un narrateur omniscient.

S'informer

Approfondir ses connaissances sur les conditions de vie des travailleurs à travers le temps. Prendre la mesure du changement des conditions de travail dans plusieurs pays du monde, notamment grâce aux revendications syndicales.

Discuter

Faire participer le livre à une discussion entourant le sort réservé aux animaux dans différents domaines de l'activité humaine au fil des siècles. Enrichir la discussion par des exemples tirés de sources documentaires pertinentes.

Découvrir les richesses du texte

Relever les caractéristiques du texte, notamment au point de vue du style. Juger en quoi elles concordent avec la forme courte du roman et servent les thèmes abordés et la description de l'époque et des lieux.

Mots-clés

Roman psychologique, amitié, empathie, langue (registres de), liberté, mammifères (chevaux), mines, portée historique (19e siècle), récits (points de chute), relations humains-animaux

Commentaire descriptif

À treize ans, Petit-Jean commence à travailler à la mine. Mais plutôt que d'être mineur comme son père, le garçon a pour tâche de conduire Gaillard, le cheval qui tire les wagonnets de charbon dans la mine. Après un an passé sous terre avec Gaillard, Petit-Jean fait en sorte qu’à la suite d’une blessure, l’animal obtienne quelques jours de convalescence hors de la mine. Une fois à l'extérieur, Gaillard redécouvre avec délectation les plaisirs d'être au grand air et à la lumière du jour. Deux semaines passent ainsi, heureuses, jusqu'au jour où Gaillard doit retourner dans la mine. Mais le cheval redoute tout autant que le garçon ce retour sous terre. L'amitié, l'empathie et la liberté sont abordées de façon particulièrement prenante dans ce très court roman. Par l'entremise d'un texte au style économe et âpre, à l'image de l'univers souterrain où les personnages évoluent, le roman dépeint en peu de mots le caractère sombre et brutal d'une mine d'autrefois et le sentiment de claustrophobie qu’elle suscite. Par ailleurs, la narration omnisciente suscite chez le lecteur beaucoup d'empathie pour ce cheval enfermé depuis deux ans sous terre sans jamais avoir vu la lumière du jour.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres