RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : L'odeur du café

Roman sociologique

L'odeur du café

Laferrière, Dany (1953-)



Typo,©2010. Coll. Typo. Roman, 227 p.
Première parution 1991.

Dewey C848, LO 44719, SDM B034464, Général

ISBN
 
 
Édition papier : 9782892953244
Format ePub : 9782892952759
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
9

 

Chapitre thématique

Rencontrer des adultes marquants

Pistes d'exploration

Écrire et créer à son tour

Se remémorer l’été de ses dix ans et en écrire les souvenirs sous forme de chroniques.

Enrichir son monde intérieur

À partir des impressions laissées par la lecture du roman, se bâtir une représentation personnelle de la vie du narrateur et du milieu dans lequel il a grandi.

Découvrir les richesses du texte

Proposer une description rendant avec acuité la truculence du village de Petit-Goâve et de ses villageois à partir des informations dispersées dans les chroniques.

Mots-clés

Roman sociologique, amour (famille), autobiographies, enfance, Haïti, intérêt des descriptions, intérêt des intitulés de chapitres, narration au « je », souvenirs, textes (rythme), textes courts

Commentaire descriptif

Ce livre évoque l’enfance d’un garçon en Haïti. Le narrateur raconte les souvenirs de ses dix ans, passés dans sa maison jaune de Petit-Goâve, en compagnie de sa grand-mère, Da. Par des instantanés, des impressions et des anecdotes, il révèle l’univers de son village. Il explique l’économie locale, les relations entre les villageois, leurs habitudes. Il présente son ami Frantz, les filles, et Vava, celle qu’il aime secrètement. Il transmet les croyances de la société et les leçons pragmatiques de Da, pour qui il ne faut jamais mettre une théorie en pratique. Il communique la passion de cette vieille dame pour le café et illustre le pouvoir de cette gardienne du bon sens dans le village. Toujours, Da préside, avec à ses côtés ce petit garçon à la santé fragile, qui est son bâton de vieillesse. Ce roman, présenté sous forme de très courtes chroniques, est écrit à la première personne. Chacune de ces chroniques dresse le tableau du moment présent et porte un intertitre qui résume avec force le contenu. Les mots et les phrases simples semblent suivre le fil de la pensée d’un enfant de dix ans et donnent l’effet d’un temps qui s’écoule étrangement, par bonds. Riche en référents culturels, cet ouvrage constitue une véritable immersion dans la réalité haïtienne des années 1960.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres