RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Le prince heureux

Conte

Le prince heureux

Wilde, Oscar (1854-1900)


Illustré par Étienne Delessert. Traduit de l'anglais par Léo Lack.
Gallimard jeunesse,©2010. Coll. Folio junior, 118 p.
Première parution 1888.

Dewey 828, LO 42599, SDM B019434, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782070632084
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
6

 

Chapitre thématique

Réfléchir au sens de la vie

Pistes d'exploration

S'informer

S'informer sur l'auteur, son époque et ses oeuvres. Consulter les sites Internet.

Discuter

Discuter des différentes interprétations possibles de la morale des contes de ce recueil.

Découvrir les richesses du texte

Se renseigner sur la nature de la métaphore et composer un conte sous forme d'une longue métaphore en prenant pour exemple le conte « La fusée remarquable ».

Mots-clés

Conte, amitié, classiques, contes (Grande-Bretagne), fantastique, fidélité, figures de style, générosité, recueil, textes poétiques

Commentaire descriptif

Ce recueil réunit cinq contes d’Oscar Wilde. « Le prince heureux » traite de générosité non reconnue et de fidélité. « Le rossignol et la rose » raconte comment un rossignol, en sacrifiant sa vie, ne récolte que de l’ingratitude. « Le géant égoïste » parle d’égoïsme racheté et récompensé. Le conte « L’ami dévoué » entraîne chez le lecteur une grande frustration morale devant l’amitié sincère que porte Hans au meunier qui ne lui porte qu’une amitié vide, une amitié de discours. « La fusée remarquable » raconte, à l’aide d’une métaphore savoureuse teintée d’un humour cynique et sarcastique, le ridicule et le destin dérisoire de ceux qui s’estiment supérieurs. Ces contes teintés de merveilleux et de romantisme, mettant en scène pauvres et nantis, sont écrits dans une langue riche, élégante, aux accents parfois poétiques, parfois humoristiques. La nature tient une grande place dans ces contes, notamment les oiseaux et les fleurs. L’influence de la religion chrétienne est également palpable où les justes et les bons sont récompensés et amenés au paradis. La morale sous-jacente aux contes est parfois difficile à percevoir, mais devient ainsi source de nombreuses interprétations. Les illustrations, en noir et blanc, sont l’oeuvre d'Étienne Delessert, artiste maintes fois primé, entre autres, à la Foire internationale du livre pour enfants de Bologne.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres