RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Le Pianiste

Récit de vie

Le Pianiste

Szpilman, Wladyslaw (1912-2000)


Traduit de l'anglais par Bernard Cohen.
Pocket jeunesse,©2003. Coll. Pocket jeunesse. Jeunes adultes, 252 p.
Première parution 1998.

Dewey 940, LO 42421, SDM A318727, Général

ISBN
 
 
Édition papier : 2266130951
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
8

 

Chapitre thématique

Prendre conscience de l’histoire des peuples

Pistes d'exploration

S'informer

Approfondir ses connaissances sur la Seconde Guerre mondiale pour mieux comprendre comment furent rendus possibles les événements narrés dans l’ouvrage. Partager ses découvertes.

Enrichir son monde intérieur

Faire participer le roman à une réflexion sur le destin, qu’il soit conçu comme une suite de hasards, de choix ou encore d’actes prédéterminés. S’inspirer de cette réflexion pour créer un texte de fiction où l’idée de destin est au premier plan.

Regrouper livres et produits culturels

Visionner l’adaptation cinématographique de Roman Polanski. Juger des choix de l’adaptation : personnages, événements, décors, etc.

Découvrir les richesses du texte

Montrer ce que les agissements de Wilm Hosenfeld, mais aussi ceux de la police juive du ghetto de Varsovie, révèlent sur la nature humaine ou encore sur les dangers de généralisation outrancière.

Mots-clés

Récit de vie, autobiographies, fuite, Guerre mondiale (1939-1945), Juifs, maturité exigée (livre), musiciens et musiciennes, narration au « je », nazisme, Pologne, survie, Szpilman, Wladyslaw, 1911-2000, témoignages, violence

Commentaire descriptif

Wladyslaw Szpilman est pianiste à Radio Pologne lorsqu’éclate la Seconde Guerre mondiale. Avec sa famille et d’autres Juifs de Varsovie, il est confiné dans un ghetto où la faim, la violence et la mort deviennent rapidement une réalité quotidienne. Après la disparition de ses proches, assassinés dans les chambres à gaz de Treblinka, le pianiste tente par tous les moyens de survivre dans ce ghetto qui n’est, en réalité, que l’antichambre de la mort. Afin d’éviter la déportation, il cumule les petits travaux au service des Allemands. Il est ensuite contraint de se cacher pendant de longs mois dans Varsovie, bénéficiant de l’aide d’alliés, parfois inespérée. Ce récit autobiographique raconte la destinée bouleversante d’un survivant du ghetto de Varsovie. Dans une langue très sobre et factuelle, sans effets de style, la narration éclaire d’une lumière très crue les atrocités que les Allemands ont commis pendant la Seconde Guerre mondiale, en particulier à l’encontre des Juifs polonais. Violences, privations et humiliations sont les différents traits qui donnent forme à cette déshumanisation dont le narrateur est lui-même victime, un être brisé par la peur et soumis au seul impératif de la survie. Avec des descriptions souvent très troublantes, le texte met en évidence différentes expressions de ce qui fut la Shoah. La fin de l’ouvrage offre un extrait du journal personnel de Wilm Hosenfeld, un officier allemand qui a aidé Wladyslaw Szpiman alors que celui-ci se cachait dans Varsovie. La présence de certaines scènes très dures exige de la maturité de la part du lecteur et l'accompagnement d'un adulte lors de la lecture de ce roman est suggéré.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres