RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Clandestins

Roman sociologique

Clandestins

Baba, Luc (1970-)



Mijade,©2009. Coll. Zone J, 188 p.
Première parution 2006.

Dewey 848, LO 40754, SDM A921923, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782874230233
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
7

 

Chapitre thématique

S'entraider

Pistes d'exploration

Écrire et créer à son tour

S’imaginer dans une ville inconnue, sans papiers, sans logis, et décrire la journée de son arrivée et les démarches effectuées pour arriver à y vivre.

S'informer

Se renseigner sur le conflit au Kosovo, servant de toile de fond au roman, pour en comprendre les principaux enjeux et les moments marquants.

Enrichir son monde intérieur

Se laisser imprégner par le style de l’écriture et noter quelques passages particulièrement évocateurs.

Découvrir les richesses du texte

Comparer l’univers de Casper à celui de Vahide et commenter les effets de la mise en alternance des deux récits.

Mots-clés

Roman sociologique, bandes de jeunes, clandestinité, entraide, espoir, exil, fuite, guerre (Yougoslavie), langue (registres de), personnes réfugiées, portée historique-Europe (20e siècle), relations personnes âgées-jeunes, rencontres, rêves et cauchemars, situation dramatique

Commentaire descriptif

En Belgique, Casper traverse le quotidien en compagnie de sa bande d’amis et d’une tante qu’il visite à la maison de repos. Pendant ce temps, au Kosovo, Vahide vit l’exil, fuyant son pays ravagé par la guerre. Elle trouve temporairement refuge à Liège, où elle fait la rencontre de Casper. L’attachement immédiat que ressent alors l’adolescent pour la jeune femme pousse celui-ci à mettre en branle un plan qui permettrait à Vahide de rester au pays. Ce roman réaliste et dramatique à la fois s’ancre dans le contexte historique de la guerre au Kosovo dans les années 1990. Diverses problématiques y sont abordées avec humanité et compassion, qu’il s’agisse de l’exil ou de la vie en maison de retraite. En comparant deux mondes, celui d’un pays en guerre et celui d’un quotidien chargé de problèmes de moindre gravité, le récit montre ce que chacun peut apporter à l’autre et conscientise au sort des réfugiés. La narration omnisciente suit en alternance les personnages de Casper et de Vahide, jusqu’à ce que leurs histoires se rencontrent. Les phrases courtes, saccadées, parfois elliptiques, collent à l’intensité des émotions. Le texte utilise une langue urbaine et imagée, parfois crue, pour révéler le quotidien des jeunes Belges, de différentes origines, mis en scène dans le roman.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres