RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : La beauté du monde

Roman philosophique

La beauté du monde

Tizón, Héctor (1929-)


Traduit de l'espagnol par André Gabastou.
Actes Sud,©2007.146 p.
Première parution 2004.

Dewey 868, LO 40715, SDM A721467, Général

ISBN
 
 
Édition papier : 9782742768110
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
9

 

Chapitre thématique

Réfléchir au sens de la vie

Pistes d'exploration

Écrire et créer à son tour

En s’inspirant du propos du roman, écrire un court texte de fiction qui raconte des événements vécus par un personnage en voyage dans son pays.

Enrichir son monde intérieur

Au fil de la lecture, noter des extraits marquants pour créer un recueil personnel de citations inspirantes.

Découvrir les richesses du texte

Expliquer dans ses mots pourquoi l’apiculteur trouve l’apaisement au terme de ses errances.

Mots-clés

Roman philosophique, intérêt des descriptions, leçons de vie, pauvreté, portée psychologique, récits (retours en arrière), sagesse, sens de la vie, souffrance, tristesse, voyages

Commentaire descriptif

Un jeune apiculteur vit dans des conditions rudimentaires dans un milieu reculé de l’Argentine. Il marie une jeune femme espiègle qui prend bientôt la fuite avec un commerçant de la région. Anéanti, l’apiculteur quitte le village et parcourt le pays pendant de longues années. Il travaille ici et là, rencontre des gens avec qui il partage quelques moments avant de repartir, toujours poussé par le besoin de reprendre la route. Ses errances le conduisent, vingt ans plus tard, à retourner dans son village. Libéré de son passé, apaisé, il est désormais en quiétude avec lui-même et le monde. Ce court roman raconte le destin d’un homme brisé qui, après avoir passé une partie de son existence sur la route, connaît la paix intérieure au crépuscule de sa vie. Le récit se développe lentement, au fil de rencontres et d’évènements qui se succèdent dans leur banalité quotidienne. Ce rythme alangui est appuyé par des descriptions qui s’arrêtent aux gestes simples, aux silences et aux paroles échangées timidement. L’écriture au style sobre et dépouillé recèle une forte dimension philosophique, le roman faisant un portrait lucide de l’existence. Plusieurs passages marquants ponctuent le récit et offrent des pistes de réflexion inspirantes sur l’amour, le destin et le passage du temps.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres