RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Le petit livre rouge

Album

Le petit livre rouge

Brasseur, Philippe (1964-)


Illustré par Philippe Brasseur.
L'école des loisirs,©2008. Coll. Off-Pastel, 24 p.
Première parution 2008.

Dewey 848, LO 39957, SDM A839102, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782211090506
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
3 3.2 4+

 

Chapitre thématique

Voir et faire autrement

Pistes d'exploration

Écrire et créer à son tour

S’inspirer de l’album pour créer une histoire qui possède une structure en parallèle où le récit montre le parcours simultané de deux groupes de personnages.

Discuter

Discuter de la façon dont on devrait traiter les livres en comparant l’emploi qu’en font les souris et le Petit Chaperon rouge.

Regrouper livres et produits culturels

Comparer différents albums qui font référence au Petit Chaperon rouge. Justifier ses préférences quant au ton employé en découvrant également les versions traditionnelles du conte.

Mots-clés

Album, humour, impertinence (texte), insolence, intertextes (Petit Chaperon rouge), originalité (comportements des personnages), raconter des histoires, récits (structure en parallèle)

Commentaire descriptif

Cet album humoristique de petit format raconte une histoire qui possède une structure en parallèle originale. Ainsi, sur la page de gauche, de jeunes souris attendent qu’une dame leur raconte une histoire. Ils doivent cependant patienter, car la dame leur explique en détail comment il faut respecter les livres et ne pas les abîmer. Sur la page de droite, une bibliothécaire demande au Petit Chaperon rouge d’apporter un livre à sa grand-mère malade qui s’ennuie. En chemin, la jeune fille fait subir à son livre toutes sortes de sévices en l’employant à différentes fins : frapper des champignons, se protéger du soleil, recueillir des baies, et même s’essuyer les pieds et le derrière. Parvenue chez sa grand-mère, elle utilise le livre pour sortir son aïeule du ventre du loup et pour se faire un bon feu. Ces deux récits apportent des messages parfaitement opposés sur le rapport qu’on doit ou non entretenir avec les livres. Les illustrations, des aquarelles aux traits simples, mettent en scène les personnages dans un décor épuré. Le récit des souris emploie des dialogues expressifs et proches de la langue parlée, sous la forme de phylactères. Pour sa part, le récit du Petit Chaperon rouge, sans texte, propose plusieurs vignettes dans une même page, procédé qui évoque la bande dessinée. Cet album un brin subversif, au ton impertinent, invite à réfléchir à sa conception des livres et à l'utilisation qu'on en fait.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres