RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : La ligne de trappe

Roman d'aventures

La ligne de trappe

Noël, Michel (1944-)



Hurtubise HMH,©2007. Coll. Atout, 183 p.
Première parution 1998.

Dewey C848, LO 37668, SDM A726078, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782896470037
Format pdf : 9782896477760
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
7

 

Chapitre thématique

Prendre ses responsabilités

Pistes d'exploration

Échanger

Témoigner d'une aventure personnelle comportant des risques.

S'informer

Approfondir ses connaissances sur le mode de vie des trappeurs et des Amérindiens du Grand Nord.

Regrouper livres et produits culturels

Lire d'autres livres du même auteur et relever les similitudes de son univers littéraire.

Mots-clés

Roman d'aventures, accidents, aventures, coureurs des bois, dangers, forêts, ingéniosité, Inuits, mort, Québec (Nord-du-Québec), relations entre adultes, résolution de problèmes, solidarité, souffrance, survie, suspense

Commentaire descriptif

Un crash d'avion isole quatre individus dans le Grand Nord québécois : Matcheven le métis, McAllister l'Écossais, Maréchale la Française et Aurèle le Québécois. L’aventure débute au moment où, peu après l'accident, les survivants reprennent conscience. L’opération de survie s’organise rapidement. Il faut enterrer le pilote décédé, récupérer le matériel encore utile, allumer un feu, rationner la nourriture, lutter contre le froid, la faim, la fatigue, les loups et le découragement. La découverte d’une ancienne ligne de trappe redonne courage aux survivants, mais seulement deux des quatre rescapés survivront. Ce roman raconte avec un grand souci de réalisme les quelques jours pendant lesquels quatre survivants doivent affronter les rigueurs du Grand Nord québécois. Le dénuement extrême des rescapés, leurs différentes stratégies de survie et les dangers auxquels ils sont confrontés sont décrits avec soin. Dans ce combat entre la vie et la mort, chaque geste compte et la solidarité devant l’adversité s’avère primordiale. Raconté au « je » par Matcheven, le récit est écrit de façon vivante avec des mots simples. S’en dégagent le sentiment d’urgence, la soif de vivre et la dimension fondamentalement tragique des évènements. Le roman ouvre d’intéressantes pistes de réflexion sur le mode de vie et la culture des autochtones du Grand Nord. L'ouvrage a reçu le prix Alvine-Bélisle en 1999.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres